Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CHARCUTERIE DU HOUSSEL
  • : charcuterie ambulante 17 marchés par semaine.VENTE SUR LES MARCHES DE PRODUITS DE CHARCUTERIE NATURELS FABRIQUES 100% MAISON SANS COLORANT NI CONSERVATEUR ET AVEC DU COCHON FERMIER
  • Contact

CONTACTS

CHARCUTERIE DU HOUSSEL

1419 Route de Paris 

76520 FRANQUEVILLE ST PIERRE

06.89.50.03.12

charcuterieduhoussel@orange.fr  

 www.charcuterieduhoussel.com

NOUVEAUTES

N'HESITEZ PAS A VOUS INSCRIRE A LA NEWSLETTER CELA VOUS PERMETTRA D'ÊTRE LES PREMIERS INFORMER DES DIFFERENTES PARUTIONS SUR CE SITE.
NOUS VOUS GARANTISSONS AUCUNE PUBLICITE REPETITIVE OU MÊME INTEMPESTIVE.

OU NOUS RETROUVER ?

LUNDI
PONT-AUDEMER
MARDI :
GAILLON
BOIS-GUILLAUME

BONSECOURS
MERCREDI : 
BOSC LE HARD
MONT ST AIGNAN COLBERT

BIHOREL
JEUDI : 
FRANQUEVILLE ST PIERRE,

PACY SUR EURE 
VENDREDI : 
PONT-AUDEMER ,
BOIS-GUILLAUME 
BONSECOURS
MONT ST AIGNAN COQUET
SAMEDI :
 CLOS ST MARC ROUEN
VIEUX-MARCHE ROUEN 
, MONTVILLE
DIMANCHE :
CLOS ST MARC ROUEN , 
PONT DE L'ARCHE

BONNIERE/SEINE

 ----------
POUR PLUS DE
 PRECISIONS
 
CLIQUEZ ICI 


 

 

14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 10:33

Pont Gustave-Flaubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

(Redirigé depuis Sixième pont de Rouen)
Aller à : Navigation, Rechercher
'Sixième pont de Rouen nommé pont Gustave Flaubert'
Pont en construction
Pays France
Région Haute-Normandie
Ville Rouen
Coordonnées 49°26′37″N 01°03′51″W / 49.44361, -1.06417
Franchit Seine
Fonction Voirie routière urbaine
Caractéristiques
Type Pont levant
Longueur 670 m
Largeur 2x18 m
Hauteur 86 m
Matériau béton et acier
Construction
Dates 2004-2007
Architectes
et Ingénieurs
Michel Moussard (Ingénieur ARCADIS),
Bernard Gausset (Ingénieur ARCADIS),
Jean-Pierre Ghillard (Ingénieur Eurodim),
François Gillard (Architecte),
Claude Servant (Ingénieur Serf),
Michel Virlogeux (Ingénieur),
Aymeric Zublena (Architecte)
Catégories de ponts
Par type · Par pays · Par villes · Par cours d'eau
Listes

Liste de ponts · Liste de ponts par catégories

Le pont Gustave Flaubert est un pont routier sur la Seine en construction à Rouen (Seine-Maritime) dans la partie ouest de la ville, en aval du premier pont (pont Guillaume-le-Conquérant) qui marque la limite de la partie du fleuve accessible aux navires de mer.

À ses pieds, rive droite se trouve une ancienne zone portuaire en pleine réhabilitation, qui comprend le musée maritime, rive gauche, se trouve une friche industrielle qui doit donner lieu à une grande opération immobilière.

Il s'agit d'un pont levant d'une portée de 120 mètres et d'une hauteur totale de 86 mètres. Le tirant d'aIr sera de 10 mètres lorsque le tablier est en position basse, compatible avec le passage de péniches, et de 55 mètres au-dessus de la Seine en position haute. Ses caractéristiques en feront le plus haut pont mobile au monde. Sa mise en service est prévue mi-2008. Il reliera l'autoroute A150 au nord (direction Barentin/Dieppe) à la rocade sud de Rouen qui rejoint l'autoroute de Normandie. Sa longueur totale, y compris les viaducs d'accès, est de 670 mètres.

La pose des papillons
La pose des papillons

Le tablier double, long de 120 mètres et pesant deux fois 1300 tonnes, sera supporté par quatre pylônes (jumelés deux à deux) implantées dans le lit de la Seine. Il se lèvera en douze minutes, en moyenne une trentaine de fois par an, notamment pour laisser le passage aux voiliers de l'« Armada » qui reviennent périodiquement à Rouen et aux paquebots de croisière qui accostent au centre ville (terminal près du pont Guillaume-le-Conquérant).

Le marché de la construction du pont se monte, sans les viaducs d'accès, à 60 millions d'euros TTC. Il a été remporté en février 2004 par une filiale du groupe Bouygues, la société rouennaise Quille, en association avec Eiffel, Eiffage Travaux Publics et la société belge Victor Buyck. Le coût total de l'opération, avec les accès routiers, est de 137 millions d'euros TTC. La déclaration d'utilité publique date d'octobre 2001.

Les travaux ont débuté en juin 2004. La pose des « papillons » au sommet des piles a eu lieu les 16 et 17 août 2006, celle des tabliers les 21 et 22 août 2006.

L'équipe des concepteurs, qui avait pour mandataire la société d'ingénierie ARCADIS, comprenait le bureau d'études Eurodim, spécialiste en mécanismes, ainsi que Aymeric Zublena l'un des architectes du Stade de France, et Michel Virlogeux, concepteur du pont de Normandie et du Viaduc de Millau.

Le trafic prévisionnel est estimé à 50 000 véhicules par jour.

Son nom a été définitivement choisi le 15 décembre 2006 par le conseil municipal de Rouen, suite à une consultation des habitants amenés à choisir entre ce nom, Pont de Rouen ou Pont Cavelier de la Salle. Jusqu'à cette date, il était temporairement dénommé le 6e Pont.

Le Belem sous le pont Flaubert
Le Belem sous le pont Flaubert

Samedi 14 avril 2007, le trois-mâts barque Belem à quai depuis un mois, est passé sous le pont Flaubert, après les premiers essais permettant à celui-ci de se lever suffisamment pour le laisser passer. Une foule de rouennais s'était alors donnée rendez-vous pour applaudir l'évènement.

Cependant, ce pont donne déjà lieu à une polémique sur son utilité, puisqu'il commence à se murmurer que le pont ne se lèvera qu'à l'occasion de l'Armada soit une vingtaine de fois tous les 4 ans, les armateurs n'ayant pas envie que leurs bateaux prennent le risque d'être retenus de l'autre côté du pont en cas de panne ; un nouveau terminal de plaisance a d'ailleurs d'ores et déjà été construit en aval.

Bibliographie [modifier]

Repost 0
Published by LCDH - dans DOSSIERS
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 06:30

Poitrine de porc aux cèpes, sauce vin rouge à ma façon

 


DSC08987

800 g de poitrine de porc
1/2 bouteille de vin rouge
300 g de cèpes
1 petit verre de cognac
1 bouquet garni
1 oignon
100 g de lardons fumés
Beurre
Farine
Sel et poivre

DSC08983

Couper les poitrines en 2, les saler, les poivrer et les fariner.
Dans une sauteuse faire fondre un peu de beurre et mettre les morceaux à dorer. Quand ils sont dorés les mettre dans une cocotte.
Dans la sauteuse faire revenir l'oignon grossièrement haché dans un peu de beurre et ajouter les lardons. Quand ils sont dorés, les mettre dans la cocotte avec la viande.
Déglacer  la sauteuse avec le cognac, bien racler les sucs et verser le jus obtenu dans la cocotte. Ajouter alors le vin rouge, le bouquet garni, couvrir et cuire à feu doux, 1 h 1/4 environ après avoir salé et poivré.

DSC08982

Pendant la cuisson de la viande faire cuire les cèpes émincés ( ou les autres champignons ) dans une poêle avec un peu de beurre, les assaisonner et réserver.
Lorsque la viande est cuite , ajouter les cèpes dans la cocotte et poursuivre la cuisson 5 mn.
Servir bien chaud avec des pommes de terre à l'anglaise.

Cette recette est très goûteuse, il est évident que les cèpes apportent un plus, mais si vous n'en avez pas cela ne doit pas vous arrêter, girolles, pleurotes et bien d'autres champignons peuvent convenir suivant la saison.


Les ingrédients pour 4 personnes :
Repost 0
Published by LCDH - dans RECETTES
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 06:22

«Dans le domaine de la création, la pauvreté des moyens engendre la richesse du résultat.»

Repost 0
Published by LCDH - dans A MEDITER
commenter cet article
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 05:58

La fête de la Saint-Patrick ou fête nationale irlandaise est une fête catholique qui célèbre saint Patrick(395-461), le saint patron de l'Irlande. Le 17 mars est un jour férié en Irlande, en Irlande du Nord et à Terre-Neuve-et-Labrador.

Rivière verte de Chicago
Rivière verte de Chicago

La fête de Saint-Patrick est célébrée par les Irlandais du monde entier, expatriés ou descendants des nombreux immigrants qu’a connus l’île, et de plus en plus aussi par des non-Irlandais qui participent aux festivités et se réclament « irlandais pour un jour ». Les célébrations font généralement appel à la couleur verte et à tout ce qui appartient à la culture irlandaise' : la fête de Saint-Patrick telle que pratiquée aujourd’hui voit les participants, qu’ils soient chrétiens ou pas, porter au moins un vêtement avec du vert, assister à des « parades », consommer des plats et des boissons irlandaises, en particulier des boissons alcoolisées (bières et stout irlandais, comme la Murphys, Smithwicks, Harp ou Guinness, ou des whiskies, des cidres irlandais, des Irish coffee). Certains boivent même de la bière colorée verte dans le bon goût irlandais.

La parade à Dublin, qui ponctue une fête de Saint-Patrick qui prend la forme d’un festival de cinq jours, a réuni plus de 500 000 personnes en 2006.

C’est la ville de New York qui abrite la plus grande parade pour la Saint-Patrick, avec plus de deux millions de spectateurs sur la Cinquième Avenue. Il faut dire que là-bas, les premières Saint-Patrick remontent à 1762 quand les soldats irlandais défilèrent dans la ville le 17 mars. D’autres grandes parades ont lieu à Belfast, Manchester, Birmingham, Londres, Montréal, Boston, Chicago, Savannah, Denver, Scranton, Toronto… et dans d’autres lieux en Europe, en Australie et en Asie.

On raconte que saint Patrick, venu pour christianiser l'Irlande, a, ce jour-là, expliqué la Sainte Trinité aux Irlandais avec un trèfle (devenu depuis un des symboles de l'Irlande !).

Outre une célébration de la culture irlandaise, la Saint-Patrick est aussi, et surtout à l’origine, une fête chrétienne célébrée par l’Église catholique, l’Église d’Irlande et d’autres communautés chrétiennes. La fête a toujours lieu pendant le Carême. Dans les calendriers chrétiens, la Saint-Patrick est déplacée au Lundi quand elle tombe un dimanche. Il est de tradition pour certains chrétiens observant un jeûne pour le Carême, de le rompre pendant la journée de Saint-Patrick.

Trafalgar Square pour la fête de la Saint-Patrick en 2006
Trafalgar Square pour la fête de la Saint-Patrick en 2006
Repost 0
Published by LCDH - dans EVÊNEMENTS
commenter cet article
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 07:19

  palette de porc fumée et sa salade de pommes de terre

 



DSC08642

Préparation 20 mn
Cuisson 1h 30 environ

Les ingrédients pour 6 personnes :

Pour la schiffala
1 palette de porc fumée de 1,2 kg,1 oignon,4 clous de girofle,2 gousses d'ail 
2 carottes,1 bouquet garni

Pour la salade de pommes de terre
1 kg de pommes de terre à chair ferme style BF 15
200 g de lard fumé,1 oignon,1 belle c à c de moutarde
3 c à s de vinaigre,3 c à s d'huile,1 bouquet de persil,4 cornichons
Sel et poivre

DSC08640

Faire cuire la palette : dans un grand faitout mettre les carottes épluchées, ajouter 3 l d'eau, l'oignon épluché et piqué des clous de girofle, l'ail pelé et le bouquet garni. Porter à ébullition et plonger la viande dans le bouillon. Laisser pocher à feu doux 1 h 30 environ suivant la grosseur de la palette fumée.

Préparation de la salade : laver le pommes de terre et les mettre à cuire avec la peau à l'eau bouillante salée pendant 25 mn environ. Les égoutter, les peler encore chaudes et les couper en rondelles. Les assaisonner tout de suite avec la vinaigrette (que vous aurez préparée pendant la cuisson des pommes de terre) faite de sel, poivre, vinaigre, huile, moutarde. Ajouter l'oignon pelé et haché ainsi que les cornichons coupés fins et le persil ciselé. Mélanger.
Tailler le lard en dés et les faire fondre dans une poêle sur feu moyen et légèrement griller. Verser les lardons sur la salade de pommes de terre avec un cuillère à soupe de matière grasse de cuisson.
Mélanger et servir chaud avec la palette égouttée et coupée en tranches.

DSC08645

Rien de compliqué dans cette recette, et voilà un plat idéal pour les journées hivernales.
Je vous donnerai juste un conseil, la salade de pommes de terre, faites en plus, car vous y reviendrez! ;-)

Vin conseillé : un Sylvaner

 

Repost 0
Published by LCDH - dans RECETTES
commenter cet article
29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 16:36

Naissance d'une idée

Jean Lecanuet - Olivier de Kersauson - Patrick Herr
Jean Lecanuet - Olivier de Kersauson - Patrick Herr
Dès 1983, l'idée de créer des animations sur les quais de Rouen afin de donner aux Rouennais l'envie de reconquérir leur port, germe dans l'esprit de Patrick Herr, alors adjoint au maire en charge des relations publiques, fêtes et cérémonies.

L'envie de créer une grande concentration de voiliers fait son chemin et en 1985, une association "Les Voiles de la Liberté" est créée. Différentes manifestations sont alors organisées, dont la plus célèbre restera la "Course de la Liberté Rouen New York", en 1986, course de grands multicoques.
 

Conquis par l'idée

Patrick Herr
Patrick Herr
Devant le succès populaire de cette réalisation, Jean Lecanuet, alors Maire de Rouen, est conquis par l'idée du grand rassemblement de voiliers et propose à Patrick Herr d'organiser cette grande manifestation, qui rassemblerait les plus beaux et les plus grands voiliers du monde. Celui-ci relève le défi. Une équipe est constituée et c'est alors le début d'une grande aventure qui se concrétisera le 9 juillet 1989 avec l'inauguration des Voiles de la Liberté, puis 5 ans plus tard avec l'Armada de la Liberté en 1994, et l'Armada du Siècle en 1999. 2003 sera l'année de l'Armada Rouen 2003.

Dès la première édition, le choix d'offrir aux visiteurs la gratuité d'accès au site et la possibilité de monter à bord des bâtiments regroupés le long des 7 km de quais, a, sans conteste, fait de cette manifestation et des éditions suivantes des évènements exceptionnels qui ont permis de faire rêver d'aventures lointaines et de voyages au long cours des millions de personnes, de rapprocher les nationalités et de nouer des liens avec les milliers de marins français et étrangers présents.
 

1989 : Les voiles de la liberté

 
 
1989, année du bicentenaire de la Révolutions française, de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen, restera également celle des "Voiles de la Liberté". Rouen, port maritime et fluvial au cœur de la Normandie, organise en juillet 1989 son premier rassemblement de grands voiliers et va devenir ainsi, pendant une semaine, la capitale mondiale de la marine à voile. Rouen accueillera des navires de seize nationalités différentes sous le parrainage du regretté Eric Tabarly.
Les visiteurs vont pouvoir approcher et monter à bord des plus grands voiliers du monde, ces cathédrales des mers, et conserver de cet événement des souvenirs inoubliables.
De nombreuses animations vinrent renforcer l'intérêt des 4 millions de visiteurs jusqu'au 16 juillet, jour du départ où des centaines de milliers de personnes s'amassèrent le long des berges de la Seine pour dire adieu et saluer une dernière fois les équipages perchés dans les vergues ou alignés sur les ponts.
Devant l'immense succès populaire remporté par cet événement, un rêve nouveau naît, pourquoi pas une nouvelle Armada dans quelques années.
 

1994 : L'Armada de la Liberté

 
 
Suite au plébiscite obtenu pour "Les Voiles de la Liberté", un deuxième grand rassemblement de voiliers sera organisé en 1994 pour commémorer le cinquantième anniversaire du débarquement américain en Normandie.
Cette fois, ce seront sept millions de personnes qui pourront admirer pendant huit jours, du 10 au 17 juillet, la cinquantaine de bâtiments présents, grands voiliers et navires de guerre ainsi que de nombreux vieux gréements amarrés tout au long des quais.
Pour clore cette manifestation, les voiliers descendront la Seine en une immense parade longue de trente kilomètres devant deux millions de spectateurs émerveillés massés le long des cent vingt kilomètres qui séparent Rouen de la mer.
Et cette fois encore, le succès était au rendez-vous.
 

1999 : L'Armada du Siècle

 
 
Pour la troisième édition de l'Armada, c'est encore une cinquantaine bateaux, voiliers parmi les plus prestigieux et les plus grands du monde et bâtiments de guerre représentant ensemble une trentaine de nations, qui s'étaient à nouveau donnés rendez-vous à Rouen, du 9 au 19 juillet 1999 pour accueillir et enchanter les 10 millions de visiteurs qui ont été recensés par la préfecture, 8 millions sur les quais à Rouen, véritable marée humaine qui a arpenté les quais durant ces 10 jours de festivités, et 2 millions le long des berges de la Seine pendant la grande parade, apothéose finale de ces 10 jours de fête.
Ce rendez vous qualifié par son Président, Patrick Herr de "plus grand rassemblement maritime international de cette fin de millénaire", "Une fête nationale nommée Armada" par Ouest France ou encore "Armada de légende" par l'Est Eclair.
 

2003 : L'Armada Rouen 2003

 
 
Cette Armada s'est déroulée du 28 juin au 6 juillet, à des dates un peu avancées pour des raisons de disponibilité des grands voiliers qui étaient présents dans cette région du monde pour un autre rassemblement de voiliers aux Pays Bas, à "Delfsail" du 10 au 14 juillet puis en Pologne pour le départ de la Cutty Sark à Gdynia le 19 juillet.
Cette fois encore, le succès a été au rendez vous puisque 9 millions de personnes (chiffres Préfecture) se sont pressées sur les quais de Rouen et le long de la Seine pour la Grande Parade finale, et ce malgré un temps qui ne nous pas toujours été clément pour acclamer les bateaux et leurs équipages, dont le Dewarucci et ses marins qui ont été les chouchous de la fête.
 
Patrich Herr - Olivier de Kersauson
Patrich Herr - Olivier de Kersauson
La couverture médiatique, exceptionnelle, à l'image de l'importance de cet événement : 56 chaînes de télévision retransmettant leurs reportages dans plus de 21 pays, ThalassA avec son émission quotidienne en direct des quais, les radios nationales et locales, plus de 6000 articles dans la presse ont donné, une fois encore une notoriété, n'ayons pas peur des mots, mondiale et fait connaître Rouen et la Normandie dans le monde entier. Les nombreux articles relevés dans la presse étrangère sont là pour le prouver.
Les retombées économiques et financières pour la région et l'impact sur la fréquentation touristique ont fait l'objet de nombreux rapports et articles de presse.
 

2008 : L'Armada 2008

A l'égal des précédentes, ne doutons pas que pour cette cinquième édition qui se déroulera du 5 au 14 juillet, le succès sera encore au rendez vous.

Avec la mise en service du Pont Gustave Flaubert au printemps 2008, le plus haut pont mobile d'Europe et le plus long du monde qui sera un véritable Arc de triomphe sur "L'ARMADA 2008", on peut prévoir que Rouen sera la grande vedette des médias. La liste des bâtiments, grands voiliers privés et militaires ainsi que les "bateaux gris" qui ont décidé de répondre présent, s'allonge.

Et grande nouveauté pour la prochaine édition, la "Sail Training International", association internationale qui organise à travers le monde des courses de grands voiliers sera partenaire de "L'Armada 2008".

Lors de la magnifique Parade en Seine du 14 Juillet, certains voiliers se rendront à Liverpool, d'où sera donné le départ de la course Tall Ship's Race 2008, le 18 Juillet. Les voiliers navigueront ensuite vers Maloy en Norvège avant de terminer la course à Den Helder aux PaysBas le 23 Août.

N'oublions pas de remercier nos partenaires institutionnels et privés et les nombreux bénévoles qui se dépensent sans compter, depuis des années pour certains, et sans qui la fête des quais de Rouen ne serait pas ce qu'elle est devenue.
La gratuité complète de l'évènement : l'accès aux quais et les visites des bateaux, permet de n'exclure personne, riche ou pauvre, célibataire ou famille nombreuse.
 


Repost 0
Published by LCDH - dans EVÊNEMENTS
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 16:33

La séduction suprême n'est pas d'exprimer ses sentiments. C'est de les faire soupçonner

Repost 0
Published by LCDH - dans A MEDITER
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 16:07

Côtes de porc à la tomate confite et au citron vert

 



DSC08332

Les ingrédients pour 4 personnes :

4 côtes de porc
200 g de tomates confites
1/2 c à c de curcuma
1 c à c  de graines de fenouil
1 c à c de graines de cumin
1 c à s de miel
2 citrons verts
2 c à s d'huile d'arachide
2 gousses d'ail
2 échalotes
1 c à c de basilic frais
1 brin de persil plat
1 brin de thym
2 brins de coriandre
1 c à s de sucre en poudre
Sel et poivre

DSC08339_1

Couper les échalotes en fines lamelles.
Couper les tomates confites ( je les ai simplement coupées en 2). Hacher l'ail, le persil et le basilic.
Dans une poêle mettre l'huile et le sucre et faire un léger caramel. Ajouter les côtes de porc et les dorer de chaque côté 3 mn en ajoutant quelques gouttes d'eau ( pas fait ). Saler et poivrer.
Ôter la viande et la réserver.
Incorporer dans la poêle le zeste d'un citron vert, l'ail, le basilic, le persil, le thym, les tomates confites, le miel, le curcuma, les graines de fenouil et de cumin. Arroser du jus des 2 citrons et d'un 1/2 verre d'eau. Saler et poivrer et faire cuire 10 mn à feu doux ( j'ai fait cuire un peu moins ). Le liquide doit réduire.
Remettre les côtes de porc, mélanger à cette préparation et laisser compoter 2 mn à feu doux.
Servir avec la coriandre fraîche ciselée. Accompagner de purée de pommes de terre, de riz ou de purée de manioc.

DSC08340

Que vous dire? Tout simplement que j'ai déjà fait cette recette plusieurs fois et que c'est toujours le même plaisir à la dégustation. C'est le soleil dans l'assiette! Je ne vous conseillerai qu'une chose : n'hésitez pas à faire plus de sauce!

Repost 0
Published by LCDH - dans RECETTES
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 14:04

La fête de l'épiphanie

A l’époque des Romains, on fêtait les Saturnales. Ces fêtes duraient 7 jours et chacun avait le droit de faire ce qu’il voulait. C’est à ce moment là qu’est venue la tradition d’envoyer des gâteaux à ses amis.

Sous l’Ancien Régime, on appela ça ‘le gâteau des rois’ car on le donnait au même moment que sa redevance (comme les impôts) et il fallait en offrir un à son seigneur.

En 1801, on a décidé que la date de l’épiphanie (qui signifie ‘apparition’) serait le 6 janvier.

L'Épiphanie, ou fête des rois, commémore la visite des trois rois mages, Melchior, Gaspard et Balthazar venus porter des présents à l'enfant Jésus : de la myrrhe, de l’encens et de l’or.

Pour trouver leur chemin jusqu'à la crèche, les mages ont suivi une étoile plus brillante que toutes les autres. C’est ce qui les a guidés et on l’appelle l’étoile du berger.

Aujourd’hui, la tradition veut que pour le ‘Jour des rois’, on partage un gâteau appelé galette. Selon la région, il s’agit soit d’un gâteau feuilleté soit d’un gâteau brioché.

On a le choix entre :

  • la brioche nature, toute simple, en forme de grosse roue avec dessus des pépites de sucre
  • En Provence, la brioche, toujours ronde mais fourrée aux fruits confits
  • La galette, assez rare aujourd'hui, dite "sèche", simple pâte feuilletée sucrée
  • La galette feuilletée fourrée de frangipane, sorte de crème d'amande inventée par Frangipani, beau saucier florentin.

Dans cette galette est dissimulée une fève. Celui qui mange la part contenant la fève est déclaré roi. La coutume veut que le plus jeune de la famille se glisse sous la table pour désigner qui aura quelle part. Ainsi, personne ne peut tricher. On pose une couronne sur la tête du roi qui doit alors choisir sa reine (ou le contraire).

Dans certaines familles, on laisse de côté la "part du pauvre" ou celle du Bon Dieu, offerte le plus souvent au visiteur imprévu.

Une légende raconte que la fève serait née le jour ou Peau d’Ane avait oublié sa bague dans un gâteau destiné au prince. En fait, son utilisation remonte certainement au XIIIe siècle. La fève existe sous de nombreuses formes et dans différentes matières, il y en a pour tous les goûts. Du haricot sec à la fève dorée à l'or fin 24 carats, on peut en trouver en plastique blanc ou, la plupart du temps, en porcelaine. La fève est devenue un véritable objet de collection . Ainsi le Musée de Blain en conserve plus de 10 000. Les collectionneurs sont appelés les fabophiles .

Repost 0
Published by LCDH - dans DOSSIERS
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 13:39

Galette des RoisGalette des Rois
VENEZ DECOUVRIR 
SUR L'ENSEMBLE DE NOS MARCHES
NOTRE SPECIALITE DU MOIS  
DU 02 AU 31 JANVIER 2008
DES GALETTES DES ROIS AU:
REBLOCHON ET LARDONS
FOIE GRAS POMMES
COQUILLES ST JACQUES
CROTTIN DE CHEVRE
BOUDIN NOIR POMMES
POMME CAMENBERT MIEL
ETC......
SURPRENEZ VOS INVITES PENDANT
CETTE PERIODE AUTOUR D'UNE
GALETTE AVEC FEVE ET COURRONNE
ACCOMPAGNEE D'UNE DELICIEUSE
SALADE D'ENDIVES.
JE VOUS SOUHAITE UN TRES BON 
APPETIT

Repost 0
Published by LCDH - dans EVÊNEMENTS
commenter cet article

NOS DIFFERENCES

ZERO COLORANT
100% MAISON
SANS CONSERVATEUR
INDUTRIEL
COCHONS FERMIERS
LABEL ROUGE
20% DE SEL
EN MOINS
FUMAGES
AU BOIS

Categories

LES GALETTES DES ROIS SALEES

REBLOCHON LARDONS

____

 

ST JACQUES

____

 

ST JACQUES EMMENTAL

____

 

BOUDIN NOIR POMMES

____

 

CROTTIN DE CHEVRES

____

 

ANDOUILLE POMMES

____

 

POMME CAMEMBERT MIEL

____

 

FOIE GRAS POMMES

_____

 

RECHAUFFAGE

COUPEZ LA GALETTE FROIDE

ENFOURNEZ 20 MIN A 200°

ETEINDRE LE FOUR

PUIS L'Y LAISSEZ ENCORE

10 MIN FOUR ETEINT

______

 

BON APPETIT A TOUS

PARLEZ-EN A VOS AMIS

ET FAITES LEURS DECOUVRIR

UNE NOUVELLE IDEE DES ROIS 

NOS CAKES SALES

CHEVRES, NOIX, RAISIN
___
REBLOCHON, OIGNONS, LARDONS
___
SAUMON, ANETH
___
POIREAUX, LARDONS
___
LARDONS, OLIVES VERTES
___
FETA, OLIVES,POIVRONS
___
LIVAROT, MARTEAU
___
ANDOUILLETTE, MOUTARDE
___
RECHAUFFAGE
DEMOULER,COUPER,CHAUFFER
10 min A 180°

PROMOTION 

1 QUICHE 8 PERS ACHETEE
1 CAKE OFFERT